Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 06:10

Comme aurait pu le dire césar du bar de la Marine : « Tu mets d'abord un tiers de vérité. Fais attention : un tout petit tiers. Bon. Maintenant, un tiers d’omission Un peu plus gros. Bon. Ensuite, un BON tiers de mensonge. Bien mélanger tout ca pour que ca fasse jolie. Et à la fin, un GRAND tiers de manipulation.Et voilà vous obtenez  un message du « grand conseil »  (conseil en un seul mot bien entendu !) qui entend nous rappeler que la double appartenance sera sanctionnée par la radiation, s’adressant ainsi aux FF adhérents à l’Union des loges Régulières Françaises.

Il est désespérant de constater  qu’encore une fois qu’Ephesse use des plus  grosses ficelles mensongères  pour impressionner certains FF qui continuent malheureusement encore de croire en la légitimité du guide suprême et de ses derniers nervis. Pour rassurer ceux qui pourraient ainsi croire encore dans les délires distillés par l ‘actuelle gouvernance et plus particulièrement concernant le risque de radiation en adhérant a l’Union des loges régulières françaises, il vous suffira mes FF de lire ceci :

Jugement  en date du 2 octobre 2001, rendu par la 3ème chambre civile du Tribunal de Grande Instance de NICE, dans l’affaire X contre la GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE - LES HAUTS GRADES DU RITE D’YORK, relatif aux dispositions prévoyant, au sein de la GLNF, que “Tout frère s’interdit de participer à des réunions, tenues ou travaux non ouverts au public, d’une association maçonnique non reconnue par la Grande Loge Nationale Française.” pour vous rendre compte qu’il ne s’agit que d’esbroufe de la part de l’ avocat qui se prend encore pour le GM et qui sait pertinemment qu’il n’a pas le droit d’affirmer de telle énormités

Ce jugement a fait l’objet d’un appel, déclaré irrecevable suivant ordonnance en date du 18 avril 2002, du conseiller de la mise en état de la 1ère chambre A de la Cour d’Appel d’AIX en PROVENCE, de telle sorte que la décision sus-évoquée est aujourd’hui définitive, étant au demeurant précisé qu’elle était d’ores et déjà assortie de l’exécution provisoire.

Par ladite décision, le TGI de NICE a dit et jugé que “la règle édictée par l’article 4
avant-dernier alinéa de la Constitution et du Règlement Général, dans son libellé actuel,
constitue une violation de la liberté d’association et une discrimination non justifiée.”
Dans ses attendus, la juridiction niçoise a rappelé que :
* “... le principe constitutionnel de la liberté d’association, rappelé par l’article 2 de la
Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, l’article 11 de la Convention européenne
des droits de l’homme et l’article 20 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, ne
fait pas obstacle à ce que les associés aux termes du contrat d’association choisissent de
restreindre l’accès à leur association...”
* mais qu’en l’espèce, la clause critiquée s’analyse comme “une clause qui impose aux
associés certaines restrictions quant à leurs activités et engagements hors de la GLNF, et
notamment quant à leur faculté d’appartenir à une autre association, clause battant en brèche
le principe de la liberté d’association...”
* “...si les associés ont la faculté ... de poser certaines limites à ce principe de liberté...
encore faut-il que les conditions d’application de ladite clause soient, comme toute stipulation
contractuelle, déterminables...”
* en l’espèce, “la clause critiquée fait référence à l’interdiction de participer à une
association maçonnique “non reconnue par la GLNF”, sans que soient déterminés les critères
de la non reconnaissance, ou les modalités aux termes desquelles une association maçonnique
pourrait être déclarée non reconnue...”
* “...il convient en conséquence, de dire que la règle édictée par l’article 4 avant-dernier
alinéa de la Constitution, dans son libellé actuel, constitue une violation de la liberté
d’association et une discrimination non justifiée...”

Derrière tous ces dires et médires dont nous abreuve la gouvernance actuelle, se cache bien au chaud les desseins d’Hephesse.Le véritable objectif d’Hephesse 1er et de ses sbires n’est autre que de créer une nouvelle maçonnerie sectaire  aux racines purement hephesiennes. Elle fait fi de nos Landmark, de nos règlements, de nos valeurs. Elle compte s’appuyer sur la crédulité, l’ego, et l’immoralité. Son but n’a rien de spirituel, c’est le pouvoir. Certaines obédiences  francophones Africaines semblent se laisser subjuguer par le chant de ses sirènes. Les promesses sirupeuses d’Hephesse concernant les loges de perfection et dont on voit la trame dans ses derniers discours, semblent les rendre aveugle et sourd !!! Leur faisant croire que  les juridictions des loges de perfection ont pour seul dessein de prendre pouvoir dans les obédiences nos apprentis sorciers sèment le trouble, la méfiance. On voit bien là toute l’ignorance que  nos Hephessiens ont de ces grades de perfection qu’ils n’ont jamais acquis par le  travail et qu’ils n’ont, de ce fait jamais compris.

La manœuvre est habile,  et notre ile sert encore une fois de laboratoire, bientôt  exportée sur Madagascar avec la complicité de certains Frères Mauriciens qui ont déjà fait disparaître le REAA de l’ile sœur.

 

Localement, silence assourdissant sur les colonnes concernant ce nouvel oukase du guide ! Nos tabliers bleus locaux doivent quand même, pour certains, admettre maintenant qu’Ephesse dépasse les bornes et  que sa crédibilité déjà fortement ébranlée finit par s’écrouler totalement avec de tels agissements.

Le dernière enfin, alors que l’on s’évertue dans la province à dire que tout va bien, tant localement, de même qu’au niveau national et international, nous devons vous informer, puisqu’il n’en sera certainement pas fait mention dans les ordonnances à lire en loge, que notre grand chancelier a reçu tout récemment de la Grande Loge de la République TCHEQUE la notification de la suspension de reconnaissance dont bénéficiait jusque là notre obédience

Et puis si vous avez le temps allez faire un tour ici


Partager cet article

Repost 0
Published by Le Veilleur
commenter cet article

commentaires

LA POISSE 22/09/2011 08:43


A méditer,

LE THEOREME DU SINGE

Le théorème du singe est un exemple d' “histoire enseignement”, une historiette présentée sur le mode narratif, non nécessairement véridique, dont la morale permet d'enseigner ou d'expliciter un
phénomène. Ici, le théorème du singe est utilisé pour mettre en valeur le fonctionnement du conditionnement mental. Cette histoire est présentée comme le récit d'une expérience scientifique
comportementale menée sur des chimpanzés.

Le récit de l'expérience
Une vingtaine de chimpanzés est isolée dans une pièce où est accrochée au plafond une banane, et seule une échelle permet d'y accéder. La pièce est également dotée d'un système qui permet de faire
couler de l'eau glacée dans la chambre dès qu'un singe tente d'escalader l'échelle.
Rapidement, les chimpanzés apprennent qu'ils ne doivent pas escalader l'échelle. Le système d'aspersion d'eau glacée est ensuite rendu inactif, mais les chimpanzés conservent l'expérience acquise
et ne tentent pas d'approcher de l'échelle.
Un des singes est remplacé par un nouveau. Lorsque ce dernier tente d'attraper la banane en gravissant l'échelle, les autres singes l'agressent violemment et le repoussent. Lorsqu'un second
chimpanzé est remplacé, lui aussi se fait agresser en tentant d'escalader l'échelle, y compris par le premier singe remplaçant.
L'expérience est poursuivie jusqu'à ce que la totalité des premiers chimpanzés qui avaient effectivement eu à subir les douches froides soient tous remplacés. Pourtant, les singes ne tentent plus
d'escalader l'échelle pour atteindre la banane. Et si l'un d'entre eux s'y essaye néanmoins, il est puni par les autres, sans savoir pourquoi cela est interdit et en n'ayant jamais subi de douche
glacée.

L'enseignement
Cette histoire est utilisée pour symboliser par exemple la naissance et le fonctionnement de la “culture d'entreprise”, des cultures familiales et des secrets de famille notamment. Ce Théorème du
singe tente d'expliquer par la parabole comment des situations ubuesques peuvent rester bloquées indéfiniment jusqu'à ce qu'un esprit révolutionnaire remette en question l'ordre établi.

Passionnant, non

Chercher, vous trouverez mes FF
Demandez et l’on ne vous répondra pas
LA POISSE


Présentation

  • : Le Myosotis Réunionnais
  • Le Myosotis Réunionnais
  • : Tribune pour la sauvegarde des valeurs traditionnelles de la Franc-Maçonnerie
  • Contact

Recherche