Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 14:54

 L’appel lancé par les « Frères de la Réunion » a bien été reçu. Mercredi soir c’est une centaine de FF, représentant une dizaine de Loges, qui avaient répondu présent sur le parvis du temple de St Pierre juste avant la Tenue de Joseph au St Sépulcre.  

Jamais de mémoire de F Maîtres la Loge Joseph au St Sépulture  n’avait reçu tant de monde et tant de témoignage de soutien et de sympathie.

Tous ne purent  rentrer au moment du débat en Loge, et  pourtant plusieurs dizaines de FF de touts rites  confondus  avaient, en amont, présenté leur regret tout en nous affirmant sans aucune ambigüité que, la fois prochaine, ils seraient là.

Ils étaient environ soixante dix à l'intérieur du temple, les OOPP invités à participer aux débats ayant déclinés l’invitation, la porte resta ouverte afin qu’ils puissent entendre l’objet de nos ressentiments.

 Si l’on compte le nombre  d’excuses par émail et par téléphone ( environ une cinquantaine)  et dès le lendemain matin l’appel de nouveaux frères (une trentaine avant midi) désireux  de se joindre à ce mouvement d’indignation, nous ne sommes pas loin des 200 frères annoncés hier au soir par l’un de nos orateurs concernés et chaque jour qui passe, comme il nous l’a fait remarquer, vient faire grossir nos rangs.

Pour autant, le débat fut d’emblée conciliant et bon enfant et n’a jamais cherché  à envenimer davantage un conflit qui prend des proportions  que bientôt nous ne pourrons plus contrôler

Tous étaient venus exprimer leur incrédulité devant l’inimaginable mesure d’ostracisme qui avait frappé 5 frères,  dignes d’éloges et de confiance,   parce qu’ils avaient oser contester la décision inique et arbitraire prise quinze jours plus tôt et de façon unilatérale par le GMP. Mais, comme l'a fait remarquer si justement un F Maitre, ce débat a largement dépassé le simple contexte des deux loges concernés pour se placer au niveau national, sur celui de l'obédience toute entière

Tous tinrent le même discours (voir l'intervention du RF Di... FA... Ex Grand Secrétaire Provincial en bas de pagedevant l’insupportable fait du prince, tout en affirmant leur attachement aux vraies valeurs maçonniques : l’amour en partage et la quête de spiritualité.  

Tous demandèrent une nouvelle fois, comme preuve de bonne volonté et  comme  acte de conciliation, la levée immédiate des sanctions et la levée des 5 suspensions.

Voici en quelques mots l’essentiel des revendications légitimes de nos FF

-          Que la peur de la sanction disparaisse définitivement et à jamais de nos loges fraternelles

-          Que le pouvoir administratif, ne cherche plus à prendre le pas sur le pouvoir spirituel et d’infléchir notre liberté de penser

-          Que nous puissions toujours continuer à nous enrichir de nos différences et que nous puissions toujours, précisément par « amour et respect » de nos frères exprimer nos divergences d’opinions

-          Que ceux qui sont nos chefs maitrisent leurs pulsions et soumettent leur volonté à leurs devoirs dont le premier est d’aimer ses FF et de respecter  la règle en douze points sur laquelle ils ont prêté le serment, bref, de penser droitement et d’agir en conséquence

-           Qu’ils n’oublient pas que  nous avons fait allégeance à l’Ordre, pas à l’Obédience

-          Que notre guide suprême n’est ni le GMN, ni les GMP que nous aimons et respectons et que nous aimerons et respecterons tant qu’ils seront aimables et respectables, mais le G.A.D.L.U.

 La conclusion des débats, fut sans appel : Non à l’enfer, fusse - t-il climatisé !

 Tous, unanimes, demandèrent aux OP de nous rejoindre comme de simples frères et de venir partager cette tenue dans l’amour fraternel et l’harmonie. La porte leur était ouverte, ils l’ont refermé en se parant de leurs prérogatives et de leurs tabliers     d’ego.

Vint ensuite l'heure de la tenue qui fut menée maillet  battant par le VM G… H…. Elle fut interrompue un court instant par la demande d’entrée des OP. Celle ci leur fut refusée. La tenue s’est poursuivie dans l’harmonie retrouvée et fut scellée par une très belle chaine d’union.

Les agapes qui s’ensuivirent réunirent une quarantaine de FF jusque tard dans la nuit. Tous repartirent le cœur gonflé d’espoir car quelque chose que l’on aurait pu croire impossible s’était passé ; ils s’étaient tous dressés comme un seul homme contre le "diktat" d’une obédience en laquelle ils ont de plus en plus de mal à se reconnaître. Tous savent  qu’à leur prochaine rencontre ils seront encore plus nombreux  à répondre présents et à vouloir changer le cours de la GLNF. 


 

 


 

Réflexion du jour

 

 

Résumé de l'intervention du RF D... Fau... Ex Grand Secrétaire Provincial


"Lors de notre entrée en FM, nous avons promis d'œuvrer à notre développement spirituel et moral à l'intérieur d'un collectif adhérant à des valeurs communes. A ce titre, nous avons promis de nous soumettre à l'Ordre Maçonnique qui est matérialisée dans notre obédience par la règle en 12 points. Pour des besoins pratiques, il a été nécessaire de créer une obédience à qui nous avons confié la gestion matérielle (et non pas spirituelle) de l'Ordre. Aujourd'hui, tous les FF sont en souffrance et expriment un malaise qui peut se résumer ainsi :

 

"Oui, nous sommes d'accord pour nous soumettre à l'Ordre"

"Oui, nous sommes d'accord pour nous soumettre à la règle en 12 points"

"NON, nous ne voulons plus de cette gouvernance nationale ET provinciale qui a instauré un régime de terreur et qui insidieusement a mis en avant le matériel au détriment du spirituel"

"NON,  nous ne voulons plus de cette gouvernance nationale ET provinciale qui gère l'obédience comme une entreprise avec ses objectifs, ses résultats, une distribution de bon points et des lettres de rappel quand les résultats ne sont pas à la hauteur des objectifs".

 

Et ils ont raison  : si la gestion matérielle est nécessaire à l'existence des loges, il ne peut être question que cette gestion envahisse l'espace sacré des tenues.

Il n'y a pas de spiritualité dans une tenue provinciale ou nationale.

La recherche et le développement d'une spiritualité ne peut s'effectuer que dans la Loge au contact des mes FF que je considère comme légitimes et en qui je place ma confiance sur mon chemin de recherche spirituelle.

 

Il faut donc bien comprendre que les FF en souffrance ne veulent pas d'une révolution mais d'une remise à l'ordre de notre obédience. Le temps est désormais révolu que le gouvernement de notre obédience édicte SES vérités et les impose par la force aux membres de l'Ordre. Il ne pourra plus  y avoir de gouvernement pyramidal qui nous impose ses points de vue de haut en bas  en kidnappant l'avis des FF et le temps est désormais venu d'établir une gestion de l'obédience qui va du bas de la pyramide vers le haut de la pyramide. Notre seul devoir est de nous soumettre à nos serments prêtés aux différents grades ou degrés. Quel que soit le rite pratiqué, la seule chose que nous avons promis est de nous conformer aux lois de la République et aux Landmarks de l'Ordre et non à une obédience. Quand on tente de confondre  l'Ordre avec l'obédience, nous commettons un vol caractérisé de la "propriété spirituelle".

 

Nul ne peut prétendre s'approprier l'Ordre car il n'est pas d'essence humaine mais d'essence divine.

 

Au mieux, le Grand Maître peut représenter l'Ordre mais en aucun cas, il ne peut ETRE L'ORDRE.

 

'LE PECHE, CE N'EST PAS D'ETRE DIEU MAIS DE SE PRENDRE POUR DIEU'

 

J'ai travaillé pendant les 5 dernières années avec tous les OP qui sont aujourd'hui à la porte de ce Temple. Nous nous aimons, nous nous apprécions et chacun d'entre eux a en son âme et conscience voulu faire le bien. Et cela est incontestable mais ils commettent aujourd'hui un péché quand ils veulent faire le bien à la place des FF ; c'est ce qu'ils ont fait et c'est ce qu'ils veulent faire encore aujourd'hui. Nous ne pouvons et nous ne devons en aucun cas décider à la place de l'autre car cela c'est justement se prendre pour Dieu.

 

Il nous faut désormais rénover cette gouvernance et nous remettre en ordre de marche afin que la spiritualité, qui je le répète ne peut se faire que dans nos Loges, puisse à nouveau émerger loin des débats profanes actuels et que les FF retrouvent la paix et l'harmonie qu'ils sont venus chercher en loge. »





Partager cet article

Repost 0
Published by Le Veilleur
commenter cet article

commentaires

mahatma ghandi 14/03/2011 19:40


https://profiles.google.com/111325192756628640612/posts/6Rakpv5PZS5


Le Veilleur 14/03/2011 20:10



Mon Cher Mahatma je vois que dans ta presentation des societes de JCF tu as oublié Choc Arbin Siret 39871884100016 dont un des administrateur est un ministre Ivoirien president du
conseil d'administration d'ECOBANK









miff26 14/03/2011 16:41


Mon Frère,

Tout le monde n'est pas tordu. D...F... certainement pas!


Ti couli tin tin 14/03/2011 05:05


MesTTCCFF
ne confondons pas l'acessoire et l'essentiel
oui tous les points que cite notre F le petit moineau nous tracassent, mais ils sont loin de constituer l'essentiel de nos revendications.Imaginons( hypothèse d'école)qu'un GMP souhaite récupérer
les contestataires.Sentant venir le vent ,il demande à plusieurs de ses OP de se mêler aux mutins, et d'employer le même langage qu'eux pour s'attirer leurs bonnes graces.Certains de ces OP"pseudo
démissionnaire", mais encore trés au fait des affaires parisiennes( comment ce fait-ce?))prend l'initiative de rédiger une liste de revendications nécessaires mais acessoires.Cet Op pseudo
démissionnaire les portes officiellement devant le GMP .Ce dernier de mêche accède ,(avec quelques difficultés destinées à écarter tout soupçons ).Le GMP accèpte, dis-je aux demandes des
Mutins.Voila notre OP pseudo démissionnaire promu à la tête des mutins et le tour est joué.La situation est retournée à l'avantage de l'op et du GMP .
L'essentiel de nos revendication est trés bien synthétisé dans la lettre de notre F Bardot.Là pas de faux semblant , pas de manoeuvre, tout le monde en place à la province descend de charge et
ensuite, et ensuite seulement on discute de l'avenir de notre Glnf, mais on ne remplace pas un chef par un autre, c'est la structure, ce sont nos statuts qu'il faut revoir pour éviter que les
évènement actuels ne se reproduisent.Se contenter de remplacer des hommes, c'est avouer que le système nous convient .Et cela,J'ose espére que ce n'est pas le cas mes FF.


Le Veilleur 14/03/2011 19:42



Mon TCF ne te laisse pas envahir par la parano.Effectivement la lettre du F Bardot est une excellente base de travail sur laquelle il nous faut dès a présent réfléchir Ce que nous
désirons c'est le départ de FS. Pour l'après il en sera toujours temps et nous savons exactement ce que nous ne voulons plus. Confiance et persévérance



Petit moineau 13/03/2011 18:45


Faisons preuve de réalisme...à la Réunion
Mes frères V.M.
Vous allez vous rendre lundi soir à l'invitation de P.T...Demandez-lui de faire preuve de réalisme...
Le problème est aujourd'hui pour tous les frères, de retrouver dans chaque Loge l’égrégore nécessaire à leur bon fonctionnement, de manière à ce que tous, et en particulier les jeunes Frères
apprentis et compagnons, y trouvent ce qu'ils sont venus chercher en Loge, un idéal de paix, d’amour et de Fraternité...
Les frères peuvent avoir leur avis sur la situation de crise traversée par notre GLNF. Ils peuvent en discuter en dehors du Temple, mais ce problème ne se résoudra, que lorsque l’A.G. se réunira à
Paris, et que les délégués de leur Loge voteront et s’exprimeront au nom des frères de leur Loge.
Je pense donc que cela ne sert à rien de porter le problème dans nos Loges à la Réunion et de faire sanctionner des frères qui ne partagent pas le point de vue de notre direction actuelle, car cela
ne changera rien.
A partir de là, je pense que P.T. a commis volontairement ou non, quelques maladresses qui ont mis le feu aux poudres. Certaines étant un pur non-respect des us et coutumes et règlements de la
GLNF.
Que l'on soit apprenti, MP ou même AGM, l'on doit respecter les règlements que l'on est chargé de faire appliquer :

1°/ L’Article 16.2.1.§2 nous dit :
« Un G.M.P. peut, par ordonnance et à titre conservatoire, suspendre tout membre d’une Loge de son ressort. Toute ordonnance de suspension prise par un Grand Maître Provincial ou de District doit
immédiatement être portée à la connaissance du Grand Maître, par lettre recommandée avec AR.
Toute mesure de suspension à titre conservatoire ne peut excéder trois mois à dater de sa notification par lettre recommandée avec AR sauf si pendant ce délai, une procédure disciplinaire est
engagée à l’encontre du membre suspendu.
Dans ce dernier cas, la suspension reste en vigueur jusqu’à la notification de l’Ordonnance entérinant une décision disciplinaire devenue définitive.
Le Grand Maître Provincial peut, s’il l’estime opportun, nommer un Grand Officier Provincial, non-membre du Conseil de Discipline Provincial, en qualité de médiateur dans tout litige. Dans
l’hypothèse où le litige est pendant devant le Conseil de Discipline Provincial, l’exercice de la mission du médiateur suspend l’examen de celui-ci. Le médiateur doit remettre un rapport écrit au
Grand Maître Provincial dans le délai que celui-ci lui impartit. »

C’est la mesure prise contre les V.M. du sud. En dehors des motifs invoqués qui sont discutables, la procédure employée a-t-elle respecté les statuts, constitution et règlement général de la GLNF ?
La réponse est oui, pour l’instant.
L’avenir dira si la forme sera respectée dans le texte, pour la suite de la procédure.

2°/ L’article 10.8 du livre II – Vacance des Constitutions de l’Ordre dit :
« En cas de vacance de la Chaire de Vénérable Maître ou de l’impossibilité pour celui-ci de remplir ses fonctions, la Loge est régulièrement convoquée par le Premier surveillant ou à défaut le
second surveillant.
Elle ne peut être présidée que par un Maître installé membre de la Loge, ou et à défaut, par un Grand Officier Provincial ou de District désigné par le Grand Maître Provincial ou de District.
N’y a-t-il dans ces deux Loges, aucun PMI, ni Maître installé, pour que le GMP ait désigné un O.P., car ce n’est qu’à défaut qu’un O.P. peut-être désigné ?
La procédure employée a-t-elle respecté les statuts, constitution et règlement intérieur de la GLNF ? La réponse est non.
l’Article 9.7 du livre II des statuts Vacance précise :
« Elle ne peut être présidée que par un ancien Vénérable Maître membre de la Loge ou à défaut…

3°/ L’Article 14-1 du Livre III des statuts et règlement intérieur nous indique :
Ressources Provinciale ou de District
« Toute Grande Loge Provinciale ou de District, pour assurer son financement, reçoit des membres des Loges de sa juridiction sa quote-part de la cotisation, fixée par l’Assemblée Générale Annuelle
de l’Association.
Des contributions complémentaires correspondant à des dépenses particulières peuvent être proposées par le Grand Trésorier Provincial lors de la présentation du budget annuel. Elles sont soumises
au vote de l’Assemblée Générale.
Le Grand Trésorier Provincial reçoit du Trésorier de chaque Loge la quote-part de la cotisation provinciale et d’éventuelles contributions revenant à la Province.
Cette quote-part, exigible le 1er septembre est payable au plus tard le 31 décembre.
A cette date (le 31 décembre et pas avant), toute somme non réglée pourra être prélevée sur le compte de la Loge par le Grand trésorier Provincial. »
Il est bien dit « reçoit » et non prélève. Le G.T.P. a-t-il le droit de prélever des fonds sur les comptes des Loges avant le 31 décembre, ou est-ce une initiative prise par lui qui ne repose sur
aucun texte légal ?
D’autre part la liste des fonds que perçoit la province est bien définie, ceux-ci doivent avoir étaient votés en A.G. provinciale. Comment dans ces conditions la province peut-elle justifier
qu’elle prélève tous les fonds se trouvant sur le compte d’une Loge ?
Le trésorier provincial n’outrepasse-t-il pas ses droits ce faisant ?
De quel droit le G.T.P. perçoit-il les cotisations revenant au national ? Il outrepasse ses droits…
Ne s’agit-il pas là d’un vrai détournement de fonds engageant sa responsabilité personnelle sur le plan pénal, que le compte de la Loge soit un sous-compte de la GLNF ou pas ?
La liste des fonds revenant à la province étant bien définie, être trésorier provincial, ne donne pas tous les droits.

4°/ L’Article 15-1 du Livre III des statuts, et règlement intérieur
Ressources des Loges dit :
« Toute loge, pour assurer son fonctionnement, reçoit de ses membres sa quote- part de la cotisation annuelle fixée par l’Assemblée générale annuelle de l’Association. Des contributions
complémentaires correspondant à des dépenses particulières peuvent être proposées par le Trésorier élu de la Loge, conformément au Règlement intérieur de la Loge. Elles sont soumises au vote des
membres de la Loge. ..»
Les cotisations nationales et provinciales ayant été prélevées en vertu de quel règlement le G.T.P. s’est-il permis de solder les comptes des deux Loges, sur lesquels se trouvaient des fonds
appartenant aux deux Loges du Sud, régulièrement votés et nécessaires à leur bons fonctionnements.
Le fait que le compte de la Loge, soit un sous-compte de la GLNF, permet à quiconque de le solder au profit de la Province ou de la GLNF, privant les frères de la Loge des fonds versés pour leur
agapes entre autres.
Si les fonds ne sont pas immédiatement remboursés aux Loges, cet abus de confiance justifie à lui seul, que pour se préserver d’un tel abus, les Loges retirent d’urgence tous les fonds prévus pour
leur fonctionnement afin d’éviter de se faire piller par le Trésorier Provincial.
Je pense qu’il faut d’autre part informer d’urgence, l’administrateur judiciaire Me Monique LEGRAND, de cette manipulation douteuse, qui a mon avis n’a pas été faite, avec son consentement.

5°/ L’Article 15-2 du Livre III des statuts, et règlement intérieur
Gestion des ressources dit
« Le Trésorier de la Loge est chargé du recouvrement auprès de chaque membre de la cotisation annuelle de l’Association, des droits et contributions diverses.
Avant le 31 décembre de chaque année, il adresse avec les documents correspondants :
- au Trésorier de l’Association, le montant de la quote-part Nationale de chaque membre,
- au Trésorier de la Grande Loge Provinciale dont dépend la Loge, le montant de la quote-part Provinciale de chaque membre.
Je repose la question, en vertu de quel droit, le G.T.P. prélève-t-il les cotisations du national ?
Partant de là, la Province ayant perçu ses cotisations et même prélevé sans autorisation les cotisations nationale, de quel droit le G.T.P. fait-il de la rétention sur les vignettes des frères,
gérées normalement par le Trésorier de la Loge ?

Voilà mes frères V.M. les principaux points qui agitent les Loges aujourd’hui.

Je ne sais pas ce que P.T. va vous raconter, ni même s’il sera présent à votre Réunion ; Duel que soit votre interlocuteur provincial, écoutez-le, et s’il n’a pas répondu aux questions ci-dessus,
posez-les lui et exigez des réponses. C’est la province qui a allumé le feu dans les Loges, maintenant c’est à elle de l’éteindre en appliquant les règlement et en cessant d’essayer d’imposer des
décisions renégates par la peur et la force, même si certains V.M. peureux acceptent certains dictats de la Provinces, qu’ils sachent qu’ils ne seront pas suivis par la majorité des frères de leur
Loge, lassés des excès de P.T..


Kipet Trovitch... 12/03/2011 14:57


Mes TT CC FF
Et si tous les miasmes, et suspendus rendaient une visite fraternelle ,à nos FF dans les RR LL dont les VV MM ne bougent pas une oreille.Je dis bien dans le Bunker !
Qu'en pensez vous?
ça mettrai de l'ambiance , non?


Le Veilleur 12/03/2011 17:27



ÇA C'EST UNE IDÉE QU'ELLE EST BONNE!!!



Tec tec 12/03/2011 08:52


Mes TT CC FF
plutôt que d'attendre la Saint Glin Glin, pourquoi n'organiserions nous pas une AG extraordinaire dont l'ordre du jour serait le changement des statuts?
Que risquons nous?Si nous sommes minoritaire actuellement , nous serons encore moins nombreux d'ici deux ans.Par contre si nous gagnons , la situation pourra enfin avancer.Ne comptons pas sur le
bâton du grand père pour traverser la rivière!
"ti scie coupe gros bois"


Le Veilleur 12/03/2011 10:40



Mon Cher Tec Tec c'est ce que j'ai toujours prôné mais il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre



georges washington 12/03/2011 06:40


Chers membres de l'association loi 1901 dénommée GLNF


J'ai lu avec attention les quelques articles concernant, Me Monique LEGRAND, mais je crois qu'il vous manque la clef de voûte, et que cette dernière a été jetée aux gravois.....
En effet Me Monique LEGRAND, nous indique dans son verbiage ainsi que dans ses actes "qu'elle gère l'association GLNF, et qu'elle ne se préoccupe pas de la chose maçonnique " qu'elle considère en
dehors de son champ de compétence.

ITE MISSA EST, chers membres de l'association GLNF;

En effet conformément à ses principes, et à ses déclarations, elle ne convoquera donc pas le SGC, par conséquent il n'y aura pas de candidat à la grande maîtrise, il n'y aura donc pas de nomination
d'un quelconque Président de l'association, par ratification de la candidature du Grand Maître à l'AG.

Tout rapprochement toute discussion avec ce suppôt de l'équipe de l'ex président de cette association, doit être interdit. ses propos et ses actes n'ont qu'un objet : gagner du temps, afin de nous
prélever des euros.
Si elle est passée par la contribution exceptionnelle ou quelque autre foutaise c'est qu'elle sait parfaitement qu'elle ne pourra pas arguer du caractère de l'urgence, puisque nous savons qu'il n'y
en a pas.

Quant à l'intoxication de notre Jeannot national..... deux heures de rendez-vous.... zyeux dans zyeux, suffisent à endormir n'importe quel homme. Les actes et les paroles de cette femme parlent
d'eux mêmes.

Nous ne paierons pas. tant qu'une lettre de Me Monique LEGRAND, administrateur ad hoc de la GLNF, demandera au SGC de nommer un candidat à la grande maîtrise,
ce qui sera la marque du début du commencement du processus de nomination du Président de l'Association. cette démarche ne lui coûte rien, et pour nous ce sera le début de notre libération, pour
elle le véritable commencement de l'exécution de la mission qui lui a été confiée par le TGI de Paris, et qui donnera un objet à l'organisation de l'AG.

Sinon il faudra se rendre à l'évidence, et demander le remplacement de ce mandataire, dont la volonté de résoudre le conflit, se limite aux désirs de plaire à notre ex Président, et notre ante ex
Président, dont elle trouvé qu'il était charmant.

Quant à vous chers membres de l'association dont le principal objectif est de prendre vos jambes à votre cou et quitter ce bourbier, en démissionnant, vous agissez comme l'ex Président.
Même si notre idéal a été fortement abîmé, et sali par l'ex, il reste le plus important. Et en quittant les rangs au moment le plus crucial, alors que votre engagement était sincère, et votre Foi
profonde, vous privez l'association GLNF de votre Force et la laissez aux appétits des Marchands du Temple. Mes propos sont forts je le reconnais, ils le sont à la mesure de votre déception. En
assumant la tempête, vous empêchez la victoire des marchands du temple, comme le font nos frères qui refusent l'entrée du Temple aux OP et ON, s'ils refusent de se mettre en tablier de Maître,
comme le font nos frères qui se réunissent malgré les décisions iniques, injustes, et illégales, des Président de Conseil d'administration des différentes SA immobilières qui peuplent le paysage de
la GLNF.

Ces derniers dont l'autorité est illégitime, dont les actes sont injustes, dont les serments sont bafoués, ne pourront se cacher derrière leurs serments. Certains d'entre eux ont déjà franchi le
rubicond, en pointant du doigt, en levant leur glaive contre les ennemi de la Franc Maçonnerie, par conséquent ceux qui suivent encore le guide autoproclamé, le font en parfaite conscience. Ils
devront répondre de leurs actes.

Mes FF restez fermes dans vos principes et inflexibles NE DEMISSIONNEZ SURTOUT PAS !!!!!!!!!

un veilleur.


Casta Geulensky 11/03/2011 18:58


"Celui qui sait la vérité et ne gueule pas la vérité se fait le complice des escrocs et des
faussaires"... Charles PEGUY


CPF 11/03/2011 18:24


Mes BAF
Je pense que, malheureusement, les faux-frères qui ont dirigé l'Obédience jusqu'à présent se moquent bien de tout ce qui nous préoccupe dans nos Loges.
Nos réactions sont celles de Maçons, les leurs sont celles de "gens qui n'ont à faire chez nous'.
Fraternellement
CPF


carbon14 11/03/2011 16:51


Bravo, mes FF.
Nous avons eu mercredi soir nous aussi une tenue d'une loge "aux travaux suspendus"(c'est un nouveau concept inventé par un stifanien enragé, ex-GMP de Brie Champagne). Affluence record là
aussi.
Le VM avait interdit tout tablier bleu. Grand fraternité et soutien des "suspendus" présents parmi nous.

Par contre le Myosostis local(BBC) boude l'évènement. Et celà est evidemment fort dommage. Il est vrai que ce Myosotis est partisan d'une ligne passive de participation aux activités
stifaniennes.

Puissiez-vous nous servir de modèle !


Le sacristain de Chartres 11/03/2011 16:38


Il me semble que s'organise le lobby en faveur de la candidature à la grande maîtrise de notre BAF Jean Murat. Je connais Jean et j'ai déjà dit tout le bien que je pensais de lui, mais ce qui
importe plus que l'homme, c'est le programme sur lequel il sera élu. Tant que Jean ne se saura pas engagé à mettre en oeuvre ce qui résultera du Livre Blanc, tant qu'il ne sera pas engagé à
poursuivre l'opération main propres y compris en excluant les forbants y compris Jean Charles et Claude à qui nous devons pour une large part ce qui se produit depuis deux ans sans d'ailleurs que
nous entendions le son de leur voix, que nous lisions la moindre ligne critique, je ne voterai pas pour lui. Par ailleurs, il serait sain qu'il ne soit pas le seul candidat (autoproclamé ou pas).
Pour une fois, nous aurons un vrai choix sur un vrai programme de rénovation... je sais que certains me diront que la division fera le jeu de M. Stifani... Reste à voir...
Le sacristain de Chartres


Paracelse 11/03/2011 15:52


Merci à nos FF de l'île de la Réunion. Merci à vous de montrer que des Maçons justes, droits et DEBOUT, cela existe encore. Merci pour tous les FF de la GLNF. En défendant l'hommenur de nos 5 FF ,
c'est l'hommeur de tous les Maçons que vous défendez, face aux " Maçons de parade". Comme vous l'a écrit notre Frère Perceval, nous penserons à vous lors de notre prochaine Tenue de la RL La Perle
de Lumière n°1339 à l'Orient d'Alès. Vous prouvez que la Fraternité ne se mesure pas aux dimensions d'un tablier, fut-il bleu et or. 3B


perceval 11/03/2011 15:02


Attention mes FF, d'abord le livre de présence puis la Charte.Nous, à la Perle de Lumière 1339 en Septimanie, un F a volé notre Charte et le même jour le"GMP" a signé une ordonnance nous
interdisant d'ouvrir les Travaux (illégale)mais bien sur nous avons ouvert (voir myosotis Septimanie)et nous étions 33 (surement un Signe) sur les colonnes.Continuons le combat, la Vérité
triomphera et Ordo Ab Chao.
Nous penserons à vous dans notre prochaine Chaine d'Union
En Fraternité
Perceval


Ya Mamoto-kakapoté 11/03/2011 14:28


On l'voit plus, on l'entend plus!
kré vindiou, ou cé ti qu'il est le Philou?
coster guété , coster guété ,
pé na problème cousin , l'ile Maurice son bord !
pou ça même lu koz pas !
Notre ex AGM ex gmp, et toujours actuel plus grand commun diviseur a d'autre chats à fouetter que son ex province , qu'on se le dise.Souhaitons lui ainsi qu'à ses pompom girl (Ex OP) un agréable
Week end en présence de leur seigneur et Maître ( mètre combien au faite?)
Servilité quand tu nous tiens...


Correctif 11/03/2011 11:57


Mes TTCCFF, il me semble normal de faire 2 rectifications sur le dernier article paru narrant le préambule et la tenue de la 1011 mercredi soir.
1/ il s'agit peut être d'une coquille mais au 4è§ il faut lire OOPP (Officiers Provinciaux et non les GMP (ce qui ne veut rien dire en l'espèce).
2/l'avant dernier § rapporte que la Tenue de Joseph "fut interrompue un court instant par la demande d'entrée des OOPP. Et que celle-ci leur fut refusée". Je dois préciser pour en avoir été témoin
que la demande d'entrée le fut de manière profane (no comment) et que le couvreur est allé sur le parvis demander que lui soit restitué le livre des présences et archives de la loge celui-ci ayant
été "dérobé" par un des OOPP présent (fraternellement, je ne donnerai pas de nom). Devant le refus de restitution, l'entrée fut refusée aux OOPP.
Je tenais à préciser les circonstances du refus pour éviter toute mauvaise interprétation visant à jeter un discrédit facile ou visant à troubler les lecteurs absents des débats. J'ai dit.


Le Veilleur 11/03/2011 12:56



Merci mon TCF pour ce rectificatif et pour ton apport d'explication. La rectification a été apportée



Ya MaMoto-kadératé 11/03/2011 10:55


Mes TT CC FF
L'entrée du Temple de la 1011 n'a été refusée aux administratifs qu'après que ces derniers aient volé honteusement les Archives de la loge .Ce détail de poids remet certaines choses à leur
place.
Mon F ex passé DGMP, nos FF absents seront contents d'apprendre par ta bouche que:
"ce n'est pas grave d'avoir son avis".
T'arrive-t-il d'entendre ce que tu dis?
As-tu conscience de t'adresser à des Maçons?
Un Vote Maçonnique est noir ou blanc , le Maçon doit toujours s'exprimer , on l'exige des CC,dois-je te le rappeler?Le chemin de l'initiation passe de façon obligatoire par la prise de
position.Hurler avec les loups n'a jamais été et ne sera jamais une attitude digne.Si l'entrée dans le Temple se fait par la porte basse c'est aussi pour nous enjoindre à nous tenir debout après
avoir fait preuve d'humilité.L'humilité n'est pas l'humiliation , elle n'interdit pas la dignité, elle en est même la clef.
Mettons nous debout ensemble mes Frères .
Refusons l'inacceptable !!!


patou 11/03/2011 08:56


J'ai fait un rêve mes FF, oui comme Martin Luther King, j'ai fait un rêve ce mercredi soir de la tenue de la RL Joseph au saint sépulcre.J'ai fait le rêve que notre F Philippe vienne avec une
ordonnance qui annule toutes ces ordonnances de suspension prises trop hâtivement sans aucune concertation, afin que tout rentre dans l'ordre et que notre Province Réunion donne l'exemple à toutes
les autres provinces, que la paix est possible avec de la bonne volonté et un peu d'humilité.La tenue de mercredi aurait pris une dimension extraordinaire avec une chaîne d'union sans
précédent.Hélas,ce rêve a été interrompu définitivement par l'intervention du BAF Abou, seul OP à s'être exprimé.Ton discours mon F Abou était à la limite du fanatisme que nous condamnons.Il
faudrait que tu comprennes que , quoiqu'il puisse arriver, la GLNF ne sera plus celle que nous avons connue jusqu'à maintenant car le mal est plus profond que tu ne l'imagines, nous nous sommes
trop éloignés des fondements de notre Ordre.On ne pourra pas faire longtemps encore la politique de l'autruche, une remise en cause profonde est nécessaire et même salutaire.N'était ce pas ce qui
nous a amené à frapper à la porte du Temple?


dayras jean pierre ex glnf 27086 10/03/2011 16:52


Bravo.... il y a rien à ajouter...


Gan EDEN 10/03/2011 15:53


Mes FF, je suis fier de vous !!! Dire ce que l'on pense à la Réunion, c'est aussi difficile qu'un coming out ! Merci à notre ex GSP qui a su, mieux que je ne l'ai lu ailleurs, et sans activisme,
exprimer ce qu'était l'Ordre, et remettre la fonction de l'Obédience et de ses zélés délateurs à leur juste place. Atttention, tous les OOPP n'ont pas démérité. Je crains hélas que le message ne
soit pas bien perçu en haut-lieu. Comment faire demi-tour, trop d'humilité pour de si grands tabliers. La sanction de la hiérarchie ne fera que renforcer la détermination des miasmes qui trouveront
fatalement leurs rangs soudés et renforcés. Le temps de la terreur n'est plus. Souvenez-vous : "notre vivace et bel aujourd'hui émergeant des cataclysmes d'une mondiale et épouvantable apocalypse"


Présentation

  • : Le Myosotis Réunionnais
  • Le Myosotis Réunionnais
  • : Tribune pour la sauvegarde des valeurs traditionnelles de la Franc-Maçonnerie
  • Contact

Recherche