Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 06:28

Comme il a été annoncé sur de nombreux blogs la Cour d’Appel vient de reporter au 8 septembre son jugement que nous attendions tous. Vous trouverez ci dessous le communiqué de nos avocats qui n’éclaire pas pour autant sur les véritables causes de ce report.

«  Au moment même de vider son délibéré, la Cour a constaté une difficulté de procédure.

En effet, une poignée de Frères de PACA a saisi la Cour de conclusions en intervention volontaire déposées quelques jours avant l'audience de plaidoirie.

Leur avocat a été entendu, mais les écritures, par erreur, n'ont pas été versées régulièrement au dossier.

La Cour ne voulant pas risquer que son arrêt à intervenir soit entaché d'une nullité, elle a renvoyé au 8 Septembre pour régularisation.

À défaut, le processus judiciaire aurait encore été prolongé d'avantage qu'il ne risque de l'être par la solution retenue. »

 

Pour raison de procédure,  nous voilà reparti dans l’incertitude et ce pour plusieurs semaines.

Sur le plan maçonnique nos loges sont dans une situation grave qui demande une prise de décision rapide. En effet la GLNF est en voie de ne plus être une obédience régulière, les Grandes Loges Régulières lui enlevant chaque jour un peu plus cette régularité ou refusant tout contact avec nous

Or la régularité est pour nous un des gages de la poursuite de notre progression maçonnique dans le respect des Règles fondamentales de la Tradition, qui sont bafouées par l'obédience en laquelle nous avions mis notre confiance.

Cette confiance n'existe plus depuis longtemps et laisse les Frères et les Loges en déshérence.

Nous devons impérativement retrouver les conditions de cette Régularité qui fait de nous les Maçons que nous voulons être, et s'il le fallait, les recréer.

Depuis plusieurs jours circule une déclaration solennelle de Loges ayant fait le même constat, et souhaitant y apporter une solution fraternelle en réaction à une situation si dégradée qu'elle nécessite des actes forts.

Plusieurs dizaines de Loges partout en France l'ont déjà signée, après avoir réuni leur Chambre du Milieu.

 

Nous invitons toutes les Loges de la GLNF à faire de même.

 

Nous précisons que cette action de suspension des liens maçonniques d'avec une obédience devenue irrégulière, ne signifie pas que nous quittions la GLNF, dont nous sommes et restons membres à titre individuel.

Dans l'attente du jugement à venir, et de diverses actions en cours pour restaurer nos droits associatifs, nous considérons que cette solution est de nature à restaurer les conditions d'une pratique maçonnique conforme à nos idéaux, et préservant nos intérêts.

 

Mes Frères, il apparaît aujourd'hui que cette initiative est la seule qui nous permettra de retrouver les conditions de pratique de la Maçonnerie que nous aimons et qui nous réunit, toutes tendances de l'opposition rassemblées pour ce premier pas vers la Refondation de la GLNF.

 

Télécharger cette déclaration au format word.

Au plan pratique, elle devra être adressée au Grand Secrétaire de la GLNF et pour que nul n’en ignore à l’adresse suivante: logesregulieres@gmail.com

 

A cette déclaration  je rajouterais qu’il aurait suffi de rajouter : « Nous demandons que soit réunit dans les plus brefs délais une Assemblée Générale Extraordinaire ayant pour objet le changement de nos statuts et la révocation de François Stifani de notre obédience » pour qu’elle soit  parfaite.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Veilleur
commenter cet article

commentaires

Le Furet 07/07/2011 06:53


Je vous invite à lire cette "Lettre ouverte" adressée à Me Legrand par un Frère radié. ( lue sur le blog "Occitan")

Qui détient l’autorité à la GLNF?



Madame l’Administrateur,



Je vous prie de trouver ci-joint copie d’une Ordonnance de la GLNF (Province de Toulouse-Pyrénées). Vous êtes par mandat ad’hoc missionnée pour organiser son AG, et pour la représenter en Justice.
Ce, en l’absence de toute autre autorité depuis la démission du Président et du Conseil d’Administration le 21 janvier 2011.

Il est donc surprenant que dans ce contexte, une mesure d’exclusion puisse être prise au nom de la GLNF par des signataires autres que vous et sans délégation de votre part.



Cette mesure n’est pas isolée : des anciens Grands Maîtres Provinciaux dont le mandat, conformément à nos statuts, a pris fin le 21 janvier 2011 en même temps que le mandat de celui qui les a
nommés, occupent comme si de rien n’était les locaux de la GLNF. A Toulouse, à Paris et ailleurs, ils prennent en son nom des décisions, et signent des documents, sans titre ni qualité pour le
faire.



Dans les circonstances actuelles j’estime qu’aucune disposition qui touche les membres de l’association, autre que celles relevant de la gestion des affaires courantes, ne peut être prise, par qui
que ce soit, sauf avec votre accord, si la décision à prendre entre dans le cadre de votre mandat.

Sauf erreur de ma part, les dispositions prises dans les conditions évoquées ci-dessus relèvent dès lors de l’usurpation de titres et de qualités de la GLNF que vous êtes seule en mesure de
représenter et de défendre.



Il est d’autant plus important de remédier à cette situation insolite, et d’empêcher ces initiatives d’anciens officiers, que les membres visés par leurs mesures, mal informés ou intimidés par les
pressions exercées sur leurs Loges pour qu'elle ne les reçoive plus, s’y soumettent et se retirent en espérant réparation de l’Histoire.

Ces initiatives sont ainsi de nature à compromettre le bon déroulement de l’AG en faussant la représentativité du collège électoral dont elles éliminent les membres qui dénoncent l’ancienne
gouvernance.

Egalement, la convocation de cette AG devait intervenir sans délai à l’issue du jugement du 7 décembre 2010 et de la décision exécutoire des Juges. Pour diverses raisons, que mon propos n’est pas
ici de rechercher, cinq mois ont passé sans que cette AG soit convoquée, ni même qu’une date soit arrêtée.

Or, grâce à cet important délai dont ils disposent, les anciens titulaires des postes aujourd’hui usurpés, poursuivant contre toute logique leurs activités antérieures, ont tout loisir d’éliminer
de nombreux membres de notre association qui ont manifesté leur opposition à leur gouvernance.

Ainsi, une autre ordonnance est-elle déjà annoncée, portant la radiation pure et simple d'encore quatre membres de la GLNF à Toulouse. De nombreuses autres l’ont précédée.



Encouragés par votre silence, les signataires à Paris comme en province, vont et viennent, édictent, décrètent, poursuivent, signent, organisent des « conseils disciplinaires », suspendent ou
radient des membres, nomment des grands électeurs, et d’une manière générale agissent comme si vous n’existiez pas.

Sauf quand ils font état de votre approbation !



Quelle que soit la justification ou non par les motifs qu’ils invoquent, des sanctions qu’ils prononcent, ceux qui prononcent ces sanctions n'ont ni qualité pour réunir un Conseil disciplinaire, ni
autorité pour décider et/ou pour prendre une sanction, et l'occupation par eux des locaux de la GLNF est sans objet.



Pour ce qui me concerne, ainsi que de nombreux membres de mon entourage, radiés ou non, nous nous interrogeons sur l’étonnante possibilité pour une autorité démissionnaire d’être encore
physiquement en place, cinq mois après sa démission, et qu’elle puisse continuer sans opposition à exercer l’autorité dont elle a démissionné, persistant en l’occurrence à utiliser, illégitimement
et en toute impunité, l’identité de la Grande Loge Nationale Française.



Si ces dispositions sont, ainsi que nous le croyons, prises hors de tout droit et donc sans portée réelle, il nous paraît indispensable que cela soit dit et dénoncé. Dans un tel cas, vous êtes par
mandat de Justice, la seule autorité à pouvoir intervenir auprès de ceux qui s'autorisent ces initiatives pour les faire cesser, et à en informer l’ensemble de nos membres pour rassurer ceux qui
les subissent.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir agir dans ce sens, si bien sûr vous estimez comme nous qu’il y a là une anomalie de fonctionnement.



A défaut, les dispositions de l’ancienne gouvernance, qui met à profit le temps gagné en procédures diverses pour modifier le collège électoral en éliminant ses opposants, entacheront de déloyauté
le résultat de la consultation à venir.



Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie, Madame l’Administrateur, d’agréer l’assurance de ma parfaite considération.



Pierre LANJUIN

GLNF 17375

Radié +


yunus 03/07/2011 23:50


Voilà un message reçu par yunus qui peut interesser tous les FF de la GLNF et G&G en particulier!

V.M., Mon BAF,

Etant du nombre des frères qui n’ont pas versé leurs capitations pour l’année 2010-2011, j’attends de connaître le montant officiel de l’appel de cotisations.

Je suis prêt à payer le montant inhérent au fonctionnement de notre RL.

Je ne suis pas prêt à payer la part de cotisation à la province puisque je n’ai aucun bilan prévisionnel de l’utilisation fraternelle des fonds demandés et j’ai dénoncé l’absence de régularité de
la nomination du G.M.P. et en conséquence des G.O.P.

Je suis contre le paiement de l’impôt demandé par qui, au juste, au national, et de quel droit, et pour en faire quelle utilisation ?

Je ne suis pas seulement indigné mais révolté et en plein combat contre des mécréants qui osent utiliser l’argent des frères à des fins déloyales pour la Franc-Maçonnerie Traditionnelle.

Toutes ces dérives ont été dénoncées par les trois principales juridictions ordinales de la GLNF et ont eu pour conséquence la suspension de la reconnaissance internationale par de nombreuses G.L
régulières…A quand la suspension officielle de la G.L.U.A. ?



Je suis dans un état de honte et de culpabilité d’avoir pu inviter des profanes à pénétrer dans cette association qui se révèle être une dangereuse structure totalitaire, dirigée par des individus
sans vergognes qui devraient faire l'objet d'expertises psychologiques, voire psychiatriques.

Loin d’être un espace d’élaboration du sacré, sous couvert d’une référence à un concept racine de l’humanisation : « tu aimeras ton prochain comme toi-même » cette structure associative est captive
de ces quelques malfaiteurs qui utilisent une grande partie des capitations pour se défendre contre les accusations dont ils font l’objet, déclencher des procès qu’ils gagneront, pour la plupart,
non pas parce qu’ils ne sont pas coupables mais parce qu’ils prélèvent sans vergogne les sommes exorbitantes leur permettant de se payer les meilleurs avocats parisiens, qui sont d’ailleurs tout
contents d’être payés sur notre Trésor. Ainsi, de procès en renvois, de mandataire ad hoc en assemblée générale trafiquée, de radiations iniques en nominations absurdes, dérive notre GLNF.

J’entends dire que les FF s’en foutent du moment qu’ils peuvent travailler dans leur loge, dans l’harmonie.

Eh bien, dans ce cas, continuons nos travaux en toute indépendance de ce pouvoir mafieux et rejoignons les loges qui le font déjà, en toute légalité.

Tu trouveras en pièces-jointes les documents nous permettant de travailler dans l’harmonie mais sans cautionner les errements dictatoriaux. (télécharger ici)



Je te propose de soumettre au comité des officiers et des vénérables cette évolution.

Elle permettra de prendre en considération les difficultés financières des FF au niveau de notre R.L. et nous serons sûrs que notre solidarité ne participe pas à un détournement massif de
fonds.

Tous les anciens V.M. de notre loge savent l’absence de considération dont ont fait preuve les soit disant instances supérieures lorsqu’elles ont été averties des difficultés de certains de nos
frères…Y a-t-il eu un jour une exonération ? Non ! C’est l’ensemble des FF de notre loge qui a dû assumer la dette au Provincial et surtout au National !!!

N’ayons pas peur des radiations mon V.F. ! C’est plutôt des mauvaises irradiations dont il faut se méfier !

V.M., Mon BAF, je t’embrasse trois fois.


Que reste-t-il de nos amours
Que reste-t-il de ces beaux jours
Une photo, vieille photo
De ma jeunesse
Que reste-t-il des billets doux
Des mois d’avril, des rendez-vous
Un souvenir qui me poursuit
Sans cesse
Bonheur fané, cheveux au vent
Baisers volés, rêves mouvants
Que reste-t-il de tout cela
Dites-le-moi…


gandalf 03/07/2011 18:57


mes BAF,
je suis triste de voir que des frères puissent encore être autant aveuglé par les manipulations et manœuvres de l'ExGmpAmp...
la perte de la régularité est peut être supportable pour eux du moment qu'ils conservent leur gourous national et local : c'est pitoyable...
puisse le GADLO leur donner la LUMIERE...


Le Furet 02/07/2011 15:18


Mon BAF le Veilleur,

Hormis les courageux et véritables hommes libres que sont notamment les VM de Kanissa , Joseph au St Sépulcre et du Chardon Argenté, il est à craindre qu’aucun autre n’ait le courage de se
démarquer de la ligne de conduite tracée par l’ExGmpAgm. A chaque fois que l’on aborde en réunion des maitres le sujet de la résistance qu’il convient maintenant d’opposer à PT, on s’entend
répondre : « Je ne peux pas lui faire ça alors qu’Il me fait confiance !!! » Ou bien : « Vis-à-vis des apprentis à qui j’ai donné la lumière, ou des FF dont je suis le parrain, ce serait les
décevoir !!! »
Peut être cependant que la perte de la Régularité fera que ces hommes soumis se réveilleront à ce moment et espérons qu’il pourra alors être de même pour PT !


Présentation

  • : Le Myosotis Réunionnais
  • Le Myosotis Réunionnais
  • : Tribune pour la sauvegarde des valeurs traditionnelles de la Franc-Maçonnerie
  • Contact

Recherche